Ils parlent de la Fondation
et des IUT

Ils soutiennent la Fondation, découvrez leurs témoignages ici.
Edith Cresson Edith Cresson Ancien Premier Ministre - Membre du Comité Exécutif

La Fondation Nationale IUT présente, selon moi, un grand intérêt par le thème même de ce qu’elle défend. Les IUT sont des formations extrêmement intéressantes qui s’adressent à des jeunes sûrs de trouver un emploi grâce à l’IUT. L’enseignement y est concret et surtout adapté aux demandes des entreprises qui, lorsqu’elles ont recours aux IUT, sont extrêmement satisfaites. J’ai appris sur le terrain ce qu’est l’IUT : l’engagement des enseignants, l’implication des entreprises très importante et intéressante … Des clés de réussite qui permettent d’avoir une formation concrète et adaptée à la vie des entreprises. Lorsque le projet de la Fondation Nationale IUT a vu le jour j’ai donc naturellement accepté de faire partie du Comité Exécutif. Je souhaite que cette dernière améliore encore l’ensemble des services rendus par les IUT, au service des jeunes. Ces formations présentent de nombreux atouts, et notamment, un enseignement concret et pratique qui prend en considération les besoins du tissu économique local, avec un suivi rigoureux des étudiants. Le diplôme acquis par les étudiants correspond à des capacités d’entrée dans la vie professionnelle. L’idée est donc de développer et compléter le travail déjà accompli par les IUT aujourd’hui, qui rencontre un grand succès.

Michel Grivel Michel Grivel Président du groupe CIRIL - Membre du Comité Exécutif

Je pense que le réseau IUT est un très bel outil : c’est un réseau national avec un grand nombre d’IUT et de départements, c’est une vraie force. Il est important de capitaliser sur ce point pour sauvegarder le programme national qui constitue la richesse et la valeur du réseau depuis 50 ans maintenant. Une valeur qui résiste au temps et continue à se développer et à s’adapter aux nouveaux métiers sans délaisser pour autant la culture générale que l’on doit normalement acquérir dans l’enseignement supérieur. De plus, l’importance des IUT sur le plan national démontre qu’il y a vraiment quelque chose à dire en matière de nombre d’étudiants, de force du diplôme. L’IUT est bien plus qu’un bac+2, c’est un diplôme véritablement riche pour les étudiants, une contribution importante à l’ascenseur social et un révélateur de compétences. Avec 20% de diplômés sur le marché du travail au bout de 2 ans et 80 % qui continuent leurs études, nous avons là un réel indicateur de réussite. La Fondation doit permettre de défendre ces spécificités et ce particularisme des IUT tout en restant dans l’Université. Elle est le bon moyen de créer un réseau technologique à l’échelle nationale tout en s’appuyant sur la relation université / monde économique et un excellent moyen pour chacun de soutenir le réseau IUT et d’accompagner des projets divers pour accroître son développement.

Sandra Le Grand Sandra Le Grand PDG de Kalidea, Vice-Présidente de CroissancePlus - Membre du Comité Exécutif

Je me suis engagée au sein de la Fondation Nationale IUT par envie de partager le goût du travail et de stimuler l’ambition des jeunes. A la tête de 200 collaborateurs, je rencontre également de nombreux jeunes à la recherche d’un premier emploi. J’espère que mon expérience pourra participer à fluidifier le parcours des jeunes, à renforcer les liens entre l’école et l’entreprise, et à contribuer à dégager de nouveaux financements pour permettre aux IUT de poursuivre leur développement. Il faut dire que les IUT offrent une formation courte, pratique et opérationnelle. Or, les entreprises ont de plus en plus besoin de ce type de profils. Très orientée « terrain », la formation qu’ils proposent est à ce titre pertinente. Les IUT constituent également une sorte de sas de maturation pour certains jeunes qui, s’ils ne sont pas encore assez mûrs pour imaginer des études longues à la sortie du Bac, pourront malgré tout trouver des passerelles s’ils souhaitent intégrer une école d’ingénieurs ou une business school après l’obtention de leurs diplômes. Enfin, face aux droits d’inscription vertigineux de certaines écoles, les IUT offrent à tous la même chance, quels que soient les moyens des étudiants.

René Ricol René Ricol Expert comptable, ancien Commissaire à l'investissement - Membre du Comité Exécutif

Les IUT sont des formations d’une très grande qualité que je ne saurais jamais trop recommander. Ce réseau est une initiative indéniablement originale et un vecteur de formation extrêmement efficace qui ouvre de nombreuses et belles portes et sauve un grand nombre de jeunes. A travers la Fondation Nationale IUT, il s’agit de préserver l’originalité et le particularisme propres aux IUT et de convaincre au développement de ce réseau en conservant et faisant vivre son efficacité et son rayonnement. J’en suis certain : les professionnels, tous milieux confondus, qui ont une formation à l’IUT ont conscience que c’est un réseau considérable. Chaque IUTien vous dira que ce cursus représente une chance dans leur vie. La Fondation Nationale IUT doit permettre de fédérer la masse des gens IUT, et ainsi créer un réseau d’entraide et un réseau qui pèsera. Les IUT sont un réseau qui s’ignore, il faut qu’ils se reconnaissent et se fasse reconnaître à juste titre. L’indicateur le plus significatif de succès à la fois pour la Fondation et les IUT : si le nombre d’étudiants formés augmente.

Patrick Hetzel Patrick Hetzel Député du Bas-Rhin, ancien DGESIP - Membre du Comité Exécutif

Le réseau IUT est pour moi une véritable richesse pour notre pays, pour notre jeunesse. C’est un réel tremplin pour nos jeunes dans la vie active mais aussi, et il ne faut pas l’oublier, une opportunité pour nos entreprises. Face à cette dynamique, l’intérêt même de la Fondation est de faire en sorte que celle et ceux qui ont été formés par les IUT, mais aussi celles et ceux qui y voit un apport, un lien avec le monde économique, puissent avoir un outil d’action et d’expression. La Fondation a très logiquement un rôle de collecte de fonds pour démultiplier les ambitions et actions du réseau IUT, mais elle a aussi pour but de développer un réseau sensible au développement de notre jeunesse, de la recherche et de l’innovation. C’est une formidable occasion de créer. L’objectif : rendre présent le réseau IUT qui possède en son sein un grand nombre de pépites et de richesses. Notre capacité d’action, notre notoriété doit être mise à profit afin de faire du prosélytisme pour que ce réseau des IUT soit à terme considéré comme un réseau d’intérêt national.

Philippe Arraou Philippe Arraou Président du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables (2015-2017) - Membre du Comité Exécutif

La formation des générations futures est un combat national qui doit mobiliser toutes les énergies. Afin d’offrir des perspectives d’avenir à nos jeunes générations, cette formation doit être le plus en phase possible avec les mutations socio-économiques très fortes que vit notre pays. C’est notamment l’objet des IUT. Une profession comme la mienne, celle d’expert-comptable, ainsi que tous les métiers qui animent nos cabinets se doivent d’être réactifs aux exigences de l’économie et donc de s’adapter en permanence aux évolutions du monde qui les entoure. Dès lors, un engagement au sein de la Fondation Nationale IUT me semblait aller de soi. L’approche technique de la formation dispensée dans les IUT, au plus proche des réalités de notre société et des besoins de notre économie permet de donner des clés utiles et de structurer des jeunes confrontés à un monde complexe, à un âge où ils sont souvent livrés à eux-mêmes pour s’insérer dans une société qui leur fait peu de cadeaux. La Fondation Nationale IUT est alors une très belle initiative qui va permettre d’apporter un soutien essentiel à ce dispositif original qui mérite d’être promu et pérennisé dans sa mission comme dans son maillage territorial.